Donatille Mujawamariya

Chef de projet

Donatille Mujawamariya, Ph. D., originaire du Rwanda, est professeure titulaire. Elle est chercheure régulière au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et chercheure associée au Centre de recherche sur l’enseignement et l’apprentissage des sciences (CREAS/Sherbrooke). Elle est la première récipiendaire du Prix d’excellence en recherche de la Faculté d’éducation (édition 2003) et la directrice de l’Unité de recherche éducationnelle sur la culture scientifique (URECS). Elle a publié plus d’une cinquantaine d’articles et de chapitres dont: Le génie des femmes au service des femmes – Voix de futur(e)s ingénieur(e)s de l’Université d’Ottawa;  Les représentations de futurs enseignants et enseignantes de sciences à propos des scientifiques et de leurs tâches; Enseigner les sciences en milieu francophone minoritaire: perceptions d’enseignantes et d’enseignants francophones de l’Ontario; L’enseignement des sciences dans une perspective constructiviste: vers l’établissement du rééquilibre des inégalités entre les sexes en sciences; Une initiative pédagogique intégrant les technologies de l’information et de la communication (TIC) visant à rendre les sciences et l’informatique plus attrayantes pour les adolescentes; La diversité ethnoculturelle dans le curriculum de sciences de l’Ontario, de la 1ère à la 12ème année; L’éducation multiculturelle dans la formation initiale des enseignants: des politiques aux pratiques.


Catherine Mavriplis

Chef de projet

Professeure Mavriplis a obtenu son Baccalauréat Honours génie mécanique de l’Université McGill et continua ses études au Massachusetts Institute of Technology en Aéronautique et Mathématiques appliquées,  d’où elle détient les diplômes de S.M. et de Ph.D. Après un séjour postdoctoral à Princeton University dans le Program for Applied and Computational Mathematics, elle commença sa carrière de professeure à George Washington University, où elle obtint sa permanence.

Dr. Mavriplis a travaillé deux ans au National Science Foundation des Etats-Unis comme gestionnaire de programmes de recherche de mathématiques appliquées et de mathématiques de calcul. En tant que Research Fellow dans le Cooperative Institute for Mesoscale Meteorological Studies à l’Université de l’Oklahoma, elle travailla avec les chercheurs du US NOAA National Severe Storms Laboratory pour avancer les méthodes de modélisation pour la prévision numérique de la météo. Récemment Dr. Mavriplis s’est établie à l’Université d’Ottawa dans le département de génie mécanique où elle continue ses études de recherche en méthodes numériques et dynamique des fluides.


Shelina Adatia

Responsable de projet

Shelina Adatia est une candidate au doctorat à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa.  Son étude au doctorat examinera l’inclusion d’apprenants culturellement et linguistiquement divers en contexte d’immersion.


Janelle Fournier

Assistante de recherche

Janelle Fournier est une ancienne enseignante de sciences et de mathématiques au palier secondaire. Elle a repris ses études postsecondaires en 2017 pour achever son doctorat en éducation à l’Université d’Ottawa. Maintenant une candidate au doctorat, elle souhaite aider au corps enseignant à entreprendre un enseignement en STIM et à promouvoir la diversité de genres en ingénierie.


Jonathan Weber

Soutien aux infrastructures technologiques

Olga Osnat Fellus

Assistante de recherche

Olga Fellus est titulaire d’un doctorat en éducation, enseignement, apprentissage et évaluation. Elle a obtenu deux maîtrises qui lui ont permis d’acquérir des connaissances approfondies sur les méthodes de recherche et les théories de l’apprentissage des langues. Son premier master est en TESOL et le second en traduction et interprétation. En tant que formatrice d’enseignants, elle a enseigné l’anglais à des fins académiques (EAP), le discours en classe, les méthodes de recherche et les statistiques. Son travail de doctorat se concentre sur les processus de construction de l’identité dans l’apprentissage de l’anglais comme langue supplémentaire (EAL) et dans les mathématiques scolaires. Ses publications comprennent un article qui introduit une conceptualisation et une opérationnalisation plus larges de la construction de l’identité dans l’enseignement des mathématiques (Fellus, 2019) ; une approche duale et ethnographique pour comprendre certaines des différences entre les théories de l’apprentissage de Vygotsky et de Piaget (Fellus & Biton, 2017) ; et une étude historico-culturelle de l’introduction de la pensée algébrique dans les mathématiques élémentaires en Russie et son impact sur les travaux actuels en algèbre précoce (Freiman & Fellus, 2020). Elle a été la rédactrice en chef de la série AERA Educational Change SIG Lead the Change entre 2015 et 2018. Le travail d’Olga se concentre sur le point d’intersection entre la construction de l’identité, l’enseignement des mathématiques, l’EAP/EAL et le changement éducatif.

Fellus, O. (2019). Connecting the dots: Toward a four-dimensional conceptualization and operationalization of identity in mathematics education. ZDM Mathematics Education, 51(3), 445−455. https://doi.org/10.1007/s11858-019-01053-9

Fellus, O., & Biton, Y. (2017). One is not born a mathematician: In conversation with Vasily Davydov. International Journal for Mathematics Teaching and Learning, 18(2), 136−160. http://www.cimt.org.uk/ijmtl/index.php/IJMTL/article/view/88

Freiman, V., & Fellus, O. (2020). Closing the gap on the map: Davydov’s contribution to current Early Algebra discourse in light of the 1960s Soviet debates over word-problem solving. Educational Studies in Mathematics.


Soumaïla Diomandé

Assistant de recherche

Je suis Soumaïla DIOMANDÉ. Je suis titulaire d’une maîtrise en éducation concentration enseignement et apprentissage de l’université d’Ottawa. Les inégalités sociales sont devenues, pour moi, un terrain de bataille. Ainsi, je suis de plus en plus engagé pour des causes climatiques, l’égalité homme-femme, le racisme, la famine, l’alphabétisation, la pauvreté, etc. J’ai toujours pensé que l’Homme est un être unique qui a des droits inaliénables tels que le droit à la vie, l’accès à des soins de santé, à l’éducation et à une justice égalitaire et équitable. La Fontaine disait : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».


Monesson Baurice Zaha

Assistant de recherche

Baurice est étudiant en maîtrise à la faculté d’Éducation de l’Université d’Ottawa. Son terme de recherche porte sur les pratiques pédagogiques en mathématiques qui pourraient encourager plus de filles à s’orienter en STIM dans leurs études postsecondaires. Il a été enseignant de mathématiques par le passé et compte devenir chercheur en didactique des mathématiques.


Youssef Abourafiq

Assistant de recherche

Je m’appelle Youssef Abourafiq, je suis un étudiant en 4e année à l’Université d’Ottawa, et mon programme est le BSc en génie électrique. Mon programme m’a enseigné le cadre technique et professionnel pour exploiter dans de nombreux projets en génie. Personnellement, cela a favorisé le développement de ma capacité et m’a donné plus envie d’aller plus vers les énergies renouvelables. Mon but est de servir une cause utile nécessaire à l’ensemble de la communauté.


Mélissa Fortin

Assistante de recherche

Mélissa est native de la région du Lac-Saint-Jean, au Québec. Depuis toute jeune, elle entretient un esprit créatif et un intérêt marqué pour la science qui l’ont menée, sans surprise, vers l’ingénierie. Elle a ainsi pu poursuivre ses objectifs de carrière en complétant son baccalauréat à l’Université du Québec à Chicoutimi. Afin de combiner ses intérêts envers les turbomachines, la mécanique des fluides et les énergies renouvelables, elle a continué son cheminement aux cycles supérieurs à l’Université Laval, au Laboratoire de machines hydrauliques dirigé par Prof. Claire Deschênes, avec une spécialisation en hydroélectricité. Elle continue présentement son parcours au doctorat grâce à une collaboration avec le turbinier Andritz Hydro Canada. Mélissa est aussi une des directrices de l’Association de la francophonie à propos des femmes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques, l’AFFESTIM, où elle s’occupe d’établir un lien avec la population via les plateformes web.


Anciens membres de l’équipe

  • Samuel Hadwen
  • Myriam Johnson
  • Andrés Marsik Roa
  • Marielle Megan Cunan
  • Enyonam Norgbey
  • Victoria Osten